Le Festival d’Ile-de-France

La musique marocaine était à l’honneur au Festival d’Ile-de-France qui s’est tenu en septembre dernier. Les jardins de Villarceaux ont accueillit plus d’une cinquantaine d’artistes marocains d’univers variés.

La scène musicale marocaine s’exporte de plus en plus à l’étranger grâce à la fusion des genres. Au programme de cette édition: Du traditionnel avec les rythmes Gnaoua et Amazigh, en passant par le rap et électro.

Parmi les artistes présents au festival, un ensemble de batteurs de Taoudantqui pratiquent la Dakka Roudania, suivi de la talentueuse chanteuse Zineb Afilal en compagnie de l’orchestre de Tétouan de musique Arabo-andalouse, puis du groupe Amazigh Inouraz en compagnie de la jeune Raysâ Fatima Tachtoukt et des maîtres Ali Faiq et Ali Chouhad. La scène urbaine marocaine a été bien représentée par le rappeur Mobydick.

La clôture du festival s’est faite en percussions avec Karim Ziad et le maître du Guembri Hamid El Kasri qui ont transporté le publique avec les rythmes de la musique Gnaoua.

 

Laisser un commentaire