10 femmes marocaines qui imposent le respect

A vous, femmes marocaines. Vous qui êtes mères, sœurs et épouses, combattantes, travailleuses, aimantes et talentueuses. Vous qui vous battiez sans relâche pour faire entendre vos voix et pour tracer vos voies dans un pays qui semble vous aimer, sans vraiment l’exprimer comme il le faut. Vous qui êtes, dans la tradition musulmane, la source de la Vie, la source du bonheur et la protectrice de l’Homme. Le 8 Mars est une journée unique, à votre image. C’est donc l’occasion idéale pour vous présenter quelques parcours de femmes qui ont fait et continuent à faire la différence au Maroc et ailleurs. Inspirez vous et suivez leur mouvement…

Zohra El Fassia

C’est la première femme à avoir enregistré un album de musiqueMalhoune au Maroc! Elle a été une des figures de la chanson populaire marocaine aux années 40 et 50 et a même fait parti des chanteuses préférées de feu sa Majesté le roi Mohamed V. Un parcours atypique d’une artiste accomplie.

Chaïbia Talal

Surnommée “la paysanne des arts”, Chaïbia Talal est une légende vivante de l’art moderne au Maroc et à l’étranger. Cette autodidacte originaire d’El Jadidaa marqué le paysage artistique marocain à travers ses œuvres humanistes et illuminées.

Naïma Berrada

Début des années 80, Naïma Berrada œuvrait pour l’amélioration de la condition de la femme marocaine et son émancipation. Sa passion pour la gastronomie marocaine lui a donné l’idée de créer une pâtisserie où pourra travailler des femmes en situation difficile.

Fatna Farkh

Fatna Farkh fait parti de ces créatrices caftan que j’admire car elle rend hommage à l’habit traditionnel marocain en créant des tenues d’une élégance intemporelle. Sa passion l’a fait voyager dans son pays natal afin d’y apprendre l’art de la couture et confection de caftans traditionnels.

Leila Ghandi

Passionnée par l’aventure et le voyage, la journaliste Leila Ghandi est riche d’une double culture franco-marocaine. Après un parcours étudiant atypique (École supérieure de commerce de Bordeaux, Univ. de Portsmouth, Science Po), Leila a suivi un tout autre chemin, celui de sa passion première: la photo.

Nargisse Benkabbou

Derrière le blog MyMoroccanFoodse trouve Nargisse, une jeune belge d’origine marocaine passionnée par la gastronomie et la photo. Ce qu’elle aime le plus c’est s’inspirer de la cuisine traditionnelle marocaine pour créer des recettes simples et équilibrées. Un pari réussi!

Aliaa Alkasimi

Née au Maroc d’une mère maroco-algérienne et d’un père Irakien, épouse d’un Indien, Alia Alkasimi est une Youtubeuse qui vit actuellement en Corée du sud. Ce mélange d’influences orientales, asiatiques, maghrébines et occidentales se reflète dans sa cuisine qu’elle partage volontiers via sa chaîne YouTube!

Leila Alaoui

Née en 1982, cette vidéaste-photographe a suivi un cursus universitaire à la prestigieuseNYU et a choisi d’utiliser ses connaissances pour explorer l’identité humaine et ses multiples facettes. Hommage à une artiste qui s’est éteinte lors des attaques terroristes de Ouagadougou en février dernier.

Myriam Mourabit

C’est l’une des plus jeunesdesigners femmes du Maroc et fait parti de ces nouveaux créateurs qui redessinent les traits de l’art décoratif marocain moderne. De retour à Rabat après un cursus d’art en France,Myriam se lance dans la création artisanale en compagnie d’un ensemble d’artisans locaux. Les premiers objets réalisés ont été acclamés dans le pays et à l’international.

Ghita Benlamlih

Passionnée par le pop art, Ghitamixe les tendances avec une touche marocaine bien spicy. Elle puise son inspiration du quotidien marocain pour créer des chefs-d’œuvre visuels mêlant humour et glamour. Ses collages originaux ont reçu un fort succès sur les médias sociaux lui offrant une forte notoriété sur le web.

Laisser un commentaire