MYRÖCAN met le Maroc in the box

La MYRÖCAN Box, c’est d’abord une belle découverte sur Instagram, comme j’en fais souvent depuis que j’ai entamé l’aventure Culture Chérifienne. C’est aussi un joli concept qui s’inspire de l’économie sociale pour donner un nouveau souffle aux petites mains travaillant dans l’artisanat au Maroc. Mais c’est surtout une histoire de cœur qui a amené deux jeunes marocaines, Assia& Meryem, à se lancer dans un projet d’une telle envergure.

Le concept est simple: Aller à la rencontre d’artisans et coopératives marocaines pour sélectionner un ensemble de produits locaux (mugs en terre cuite, coussins brodés, miel, huiles etc.) qui seront mis par la suite dans une box et proposés en vente sur leur site. Et ça cartonne! Place à l’interview.

Assia, Meryem, vous êtes les fondatrices de MYRÖCAN Box, parlez nous un peu de vous?

On est deux jeunes marocaines parties faire leurs études en France avec de nombreuses expériences à l’étranger. On adore voyager, dénicher des produits originaux et on rêve d’avoir un impact sur le monde dans lequel on vit.

Le concept MYRÖCAN Box est fondé sur le social business, pourriez-vous nous en dire plus?

Le Social Business est un secteur qui nous tient beaucoup à cœur et sur lequel on écrit souvent sur notre blog. Un Social Business est une entreprise qui prend le parti de réinvestir la majorité de ses bénéfices dans un projet social. Myrocan Box s’inscrit dans cette démarche de développement durable, dans la mesure où les profits réalisés par la vente des Box serviront à financer un soutien à des petits producteurs marocains. En effet, nos fournisseurs sont pour la plupart des petites coopératives et des petits artisans qui souvent n’ont pas accès au marché international par manque de moyens, pour des raisons géographiques ou à cause de certaines réglementations.
Ces besoins peuvent se traduire par la nécessité d’acheter un nouvel outillage pour un artisan, des tests en laboratoires coûteux pour des cosmétiques par exemple ou encore des certifications (ex: label Bio) pour la mise sur le marché de produits alimentaires.

Concrètement, les Box vendues serviront à financer des projets de développement en zone rurale marocaine.
L’esprit de Myrocan Box, c’est la magie du Maroc en boîte et un business qui s’inscrit dans une démarche de commerce équitable et de développement durable.

Comment se fait le choix des coopératives marocaines que vous soutenez?

On a toutes les deux eu des expériences associatives dans le monde rural marocain que ce soit à travers le caritatif pour Assia ou la micro-finance pourMeryem. Ça nous a permis de forger un réseau de petits producteurs qu’on connaît personnellement et qu’on a côtoyés. Bien sûr, on ne s’arrête pas là et on sillonne le Maroc, on va dans les petits villages découvrir de nouvelles techniques, de nouveaux matériaux ou des saveurs originales!

Avec qui souhaiteriez vous travailler/collaborer dans un futur proche?

Il y a encore quelques régions que nous n’avons pas explorées, on veut aller à la rencontre de leurs artisans. On veut également travailler avec des étrangers amoureux du Maroc qui nous permettent d’avoir un regard différent sur le pays et sur ses produits. On est très ambitieuses et on voudrait étendre notre concept à d’autres pays du Maghreb et d’Afrique.

Quelles sont les difficultés majeures auxquelles vous avez du faire face?

La difficulté majeure à laquelle on fait face c’est le choix du projet de développement à financer avec la vente des Box. On aimerait pouvoir aider plus de producteurs et avoir une plus grande force de frappe pour ne pas avoir à se limiter à un artisan ou à une coopérative par édition.

Et pour finir, si vous devez imaginez la “Ultimate Myrocan Box”, quels seront les 5 produits ou objets indispensables?

Le Mug Myröcan (celui présent dans la Must-Have Box): il nous tient à cœur, parce qu’on l’a nous même réalisé avec Jamal notre potier fétiche. Il représente pour nous l’alliance du design moderne et épuré avec des matériaux typiquement marocain: l’argile.

Amlou: la pâte à tartiner marocaine à base d’huile d’Argan, d’amandes et de miel, un vrai délice! Et il ne faut pas avoir peur des calories!

Une taie d’oreiller brodée (on en a une dans la Cosy Box): la broderie et le fait main sont très reconnus au Maroc et à l’heure où l’industrie textile est extrêmement élaborée, on aime retourner aux origines et valoriser le temps que mettent ces femmes à broder un tissu.

Un savon noir aux huiles essentielles: le hammam, la détente à la marocaine.

Collier berbère: l’élégance et le chic des tribus berbères, c’est très show offcoloré et on adore!

Laisser un commentaire