Ma cuisine marocaine avec Ma fleur d’oranger

La cuisine marocaine est un art qui se transmet de mère en fille. Les livres de cuisine n’étaient pas utiles, sauf pour celles qui souhaitaient apprendre la cuisine française ou moyen orientale. Ma cheffe repère culinire était bien évidemment ma grand mère. Elle avait deux commis (et demi) à qui elle transmettait ses acquis. Les recettes classiques telles que le Couscous, Tajine ou Harira devaient être apprises par coeur et nous n’avions aucun droit à l’erreur !

Ma génération est, disons le, celle qui a commencé à perdre la main et pour cause : on se concentre sur ses études et puis c’est tout. L’envie de cuisiner n’était pas vraiment là malgré la pression sociale de « la bonne cuisinière est bonne à marier ». Comme je vous disais dans mon précédent billet sur Melting Pots, je n’ai commencé à apprécier cuisiner que depuis mon arrivée en France. La cuisine marocaine s’est transformée en un besoin vital, tel un lien qui me connectait au pays et à ses douces saveurs.

Quand tu n’as plus personne à tes côtés pour te transmettre ses techniques, tu fais parcher le système D, ou encore mieux, le système Y ! En suivant des Youtubeuses tels que Bouchra Atita du blog Ma Fleur d’Oranger, j’ai pu réapprendre les bases de la cuisine marocaine et retrouver le goût de cuisiner !

bouchra-lakouanane-ma-fleur-doranger

Originaire de Casablanca, Bouchra aime partager sa passion pour la cuisine avec ses lecteurs. Depuis les débuts de son aventure de blogging en 2008, elle a pu développer ses techniques de cuisine en alliant tradition et modernité avec brio !
Ce qu’elle apprécie le plus dans la cuisine marocaine ? le savoir faire ancestral issus des multiples brassages culturels (Andalousie, Moyen orient, Europe), l’alliance des saveurs et la mixité des ingrédients venus d’ailleurs.
“Petite j’ai toujours accompagné ma mère en cuisine. J’aimais bien ce moment de complicité entre mère et fille même si je me contentais de la regarder. A mon adolescence, je passais mes vacances scolaires à recueillir les recettes des magazines, des émissions culinaires à la télé ou radio que je classais dans un grand cahier, que je garde d’ailleurs à ce jour.” source
En 2016, elle publie son premier livre de cuisine, “Ma cuisine marocaine” qu’elle dédie à tous les amoureux de saveurs chérifiennes. Ce livre est un concentré de toutes les bonnes techniques apprises par Bouchra tout au long de son parcours.

View this post on Instagram

[FIN DU JEU CONCOURS] c'était un vrai plaisir de voir autant de participations pour ce jeu concours 🙂 cela prouve combien vous appréciez la cuisine marocaine 😋 Ma gagnante s'appelle Nadia ( @nana_shoo ) et va régaler ses proches avec les recettes du livre de Bouchra ! Félicitations à elle 🎊 Rendez-vous au prochain jeu concours 😉 Asma 🌟 . . . . Chose promise chose due ! Mon 4000ème post est un jeu concours 📣 4000 posts pour moi, c'est juste énorme ! Merci à tous d'avoir été là depuis le début de l'aventure Culture Chérifienne sur Instagram ! J'ai rencontré des personnes incroyablement talentueuses qui m'ont tant appris. Pour vous remercier, je vous fais gagner ce splendide livre de recettes marocaines de @bouchramafleurdoranger 😊 Pour participer au jeu concours, il suffit de : 1️⃣ suivre mon compte et celui de @bouchramafleurdoranger 2️⃣ mentionner 2 amis pour qui tu aimerais réaliser une des recettes du livre ! Tirage au sort lundi à midi 🕛 Jeu uniquement réservé aux followers résidants en France metropolitaine ! ⚠️ Bonne chance 😊 🍀 #jeuconcours #giveaway #mafleurdoranger #livrederecettes #recettemarocaine #cuusinemarocaine #Maroc #instacontest

A post shared by Culture Chérifienne (@culture.cherifienne) on

Pour célébrer la 4000ème publication sur mon compte Instagram ainsi que le printemps (peut être en le célébrant il viendra pour de vrai ? allez printemps vient…) j’ai mis en jeu concours le livre Ma cuisine marocaine ! Le tirage au sort se fera demain 🙂 bonne chance à tous les participants !

Laisser un commentaire