Achoura, la fête des enfants

En Islam, Achoura (10ème jour du 1er mois du calendrier lunaire) est un jour de jeûne purificateur. Cette fête a été instituée par le Prophète Mohammad après son arrivée à l’oasis de Yathrib en 622. Ce jour-là, il rencontra trois tribus juives célébrant le Yom Kippour au cours duquel les membres jeûnaient et s’abstenaient de travailler pour commémorer l’épisode de l’Exode conduit par Moise. Il est de coutume de jeûner le 9, le 10 et le 11 Mouharam afin d’expier les péchés de l’année écoulée.

Le Prophète Mohammad a été interrogé concernant le jeûne du jour de Achoura. Il a dit: « Il permet d’expier l’année précédente » — Rapporté par Muslim.

Durant cette journée, les enfants sont au centre de tous les intérêts. Cette fête a ce pouvoir rassemble les familles autour de repas conviviaux, de lectures de contes et de jeux de percussions (Bendir, Taarija) qui ne cessent de résonner tout au long de la journée.

Durant ce jour, la table marocaine est constituée de mélanges de fruits secs et de graines, de gâteaux en tous genre et d’un bon thé à la menthe pour accompagner toutes ces douceurs.

Le Caftan est lui aussi à l’honneur durant cette fête. Femmes, hommes et enfants mettent leurs habits traditionnels pour le grand plaisir de tous.

Pour égayer cette journée, vous pouvez raconter de belles histoires à vos enfants ! Voici mon coup de coeur du moment pour Achoura : Les fêtes des enfants au Maroc, par Ouadia Bennis et Floriane Mercier aux éditions YOMAD.

 

Laisser un commentaire