Maymana, trésors de la pâtisserie marocaine

A l’approche de l’Aïd El Fitr, la tradition de la pâtisserie marocaine est revivifiée par les femmes du Maroc. Ainsi, des douceurs aux multiples saveurs subliment la table de cette célébration qui marque la fin du mois de Ramadan.

En France, j’ai pris cette habitude, depuis mes années d’études, de ramener des petites douceurs à partager à cette occasion. A Marseille, mon retour des vacances était très attendu au bureau car mes collègues savaient ce qui se cachait dans mes jolis sacs : de la Chebakia, de la Ghriba et des petits Fekas sucrés et salés de chez Maymana !

J’ai découvert Maymana pour la première fois à l’aéroport de Rabat. Depuis ce jour, la boutique est devenu un passage obligé, une sorte de rituel avant mon retour en France. Plus qu’une simple pâtisserie fine, Maymana est une histoire de transmission et de partage. « Il y a 25 ans, ma passion pour l’art de vivre et la gastronomie marocaine m’ont fait ériger les fondations de cette fabuleuse maison.” Naima Berrada, fondatrice de l’enseigne.

Maymana, une passion solidaire

Naima Berrada Maymana

Derrière Maymana se trouve une femme marocaine, militante et engagée. Au début des années 1980, Naïma Berrada partage son temps entre son métier d’enseignante et ses engagements associatifs. Elle œuvre pour l’amélioration de la condition de la femme marocaine et son émancipation. Sa passion pour la gastronomie marocaine l’a poussée à créer une pâtisserie où pouvaient travailler des femmes en situation difficile.

Joindre l’utile à l’agréable, transmettre son savoir-faire et aider des femmes à s’émanciper grâce à un emploi, ce sont là les valeurs à l’origine de l’enseigne. Le succès fût immédiat, en partie grâce au bouche-à-oreille. Cette entreprise familiale est passée, en l’espace de quelques années seulement, de 5 à 230 collaborateurs !

Se rapprocher des marocains de France

En collaboration avec sa fille Lamia, la boutique propose une large sélection de spécialités, un symbole fort de la tradition gastronomique marocaine. Elles décrivent leur offre comme étant « gourmande, affective et ensoleillée, construite autour du partage ».

Maymana pâtisseries marocaines

Maymana a commencé sa conquête de la France en ouvrant une boutique à Toulouse. « Au-delà de nos boutiques situées au cœur de la Capitale du Maroc, j’ai souhaité ouvrir une boutique à Toulouse pour être au plus proche des citadins de cette belle ville que j’affectionne tout particulièrement.” Naima Berrada.

Maymana pâtisseries marocaines à Toulouse

Profitez du meilleur de la pâtisserie marocaine directement depuis leur boutique en ligne ou bien au 9 boulevard de Strasbourg  à Toulouse.

Laisser un commentaire